La récupération de données de disque dur dépend de sa panne et de l'objectif souhaité. On peut distinguer deux objectifs principaux :

  • Récupérer dans le sens de réparation de disque dur, dont l'objectif est la réutilisation. En d'autre terme, une recyclage ud disque dur.
  • Ou bien dans l'objectif de récupération de données. Dans ce cas, on considère que le disque n'a pas de valeur, et on peut l'ignorer ou le détruire.

Dans ce qui suit, on considère que la récupération de disque dur est dans le sens d'en récupérer les données utiles. De plus, le disque en tant que support physique n'a pas d'importance.

récupératio de disque dur

Disque dur non reconnu / non détecté

Plusieurs facteurs peuvent produire une situation de disque dur non reconnu, notamment :

  •  Altération du contenu des secteurs sensibles : comme le MBR, le secteur de démarrage principale, ou bien la FAT.
  • Dommages physique des secteurs sensibles.

Dans le premier cas, l'analyse par un logiciel de récupération de données performant permet de récupérer les données d'un disque dur non reconnu. Alors que dans le second cas, puisque il s'agit de secteurs physiquement endommagés, le traitement sera différent. Ce clone est une copie physique secteur-à-secteur du disque à récupérer. Les secteurs endommagés dans le disque source seront remplacés par zéro dans le disque cible. Ensuite, on peut analyser le clone un logiciel de récupération de données.

Disque dur HS

La non visibilité ou la non détection de disque dur rend le disque HS. Ni par la carte mère, ni par le système d'exploitation ne peuvent le traiter. Dans ce cas, on ne peut pas cloner le disque, ni le traiter par un logiciel quelconque. ON parle bien d'un disque dur endommagé.

La première étape de récupération de disque endommagé est de le réparer afin qu'il soit détectable au niveau matériel. Par prudence, on conseille d'en créer par la suite une copie physique afin qu'il soit traitable par un logiciel de récupération de données.

Disque formaté

La possibilité de récupérer les données de disque formaté dépend du type de formatage du disque dur. ON parle de deux type de formatage :

  • Formatage dit "rapide" : ce type de formatage ne prend que quelque seconde. Il détruit uniquement la table de partition "MBR" et le secteur de démarrage "Boot". Si l'utilisateur n'effectue pas des opérations d'écriture, les données restent intactes.
  • Effacement sécurisé : ce formatage consiste à visiter chaque secteur et écraser sa valeur. Selon l'algorithme choisi, ce formatage détruit définitivement les données. Aucun moyen de récupérer les données de disque formaté ainsi.

Récupération de données supprimées

La récupération de données supprimées peut avoir un sens si l'incident est récent. Plus on utilise le disque en écriture, plus la chance de retrouver les données se réduit. Car les emplacement des données supprimées sont déclarer disponibles. Par conséquent, l'ordinateur est susceptible de les réutiliser pour des opérations d'écriture. Ce qui détruit définitivement les données.

Disque dur en panne logicielle

Un disque dur est considéré en panne logiciel lorsqu'il est détecté par la carte mère au niveau matériel avec sa vrai capacité et propriétés physiques et électroniques. Il peut être scannable, formatable, analysable et ne doit contenir aucun secteur défectueux. Également, il doit passer tous les tests des logiciel de diagnostic de disque dur (comme HD Tune, CrystalDiskInfo, etc). Il est fortement recommandé de tester le disque dur avant de l'analyser par un logiciel de récupération de données.

Récupération de disque dur en panne matérielle

Lorsque le disque dur, n'est pas détecté par la carte mère, ou il ne passe pas les tests des logiciels de diagnostic, il ne peut pas être récupérable par un logiciel de récupération de données. Il faut donc, ramener son problème matériel à un problème logiciel. Pour ce faire, le clonage est le seul moyen. Mais, si le disque n'est pas clonable, il faut le ramener à un état où il peut être exploitable. Le seul moyen est de le réparer : changement de carte, changement de bloc des têtes de lecture, réparation du Firmware, etc.

A qui s'adresser ?

Pour récupérer un disque dur, on peut :

  • Le faire soi-même : dans le cas de dérèglement de la structure de données, d'effacement ou de corruption de données. En somme, en cas de panne logicielle. Bien sûr à la condition de respecter certaines conditions.
  • Ou bien demander de l'aide à un ami connaisseur : un ami peut aider dans les mêmes conditions citées plus haut en utilisant des logiciels gratuits ou payants plus sophistiqués.
  • Ou bien s'adresser à un informaticien de quartier ou d'entreprise : un informaticien peut intervenir dans des cas de pannes matérielles légères de type secteurs défectueux.
  • Enfin, demander l'intervention d'un laboratoire spécialisé : l'intervention d'un laboratoire est indispensables si le disque est en panne matérielle, électronique, mécanique ou de Firmware.

Types de résultats obtenus

Les résultats obtenus peuvent ne pas correspondre à l'attente de l'utilisateur dans certains cas. Même en s'adressant à un laboratoire spécialisé ayant les moyens de récupération de données le plus performants, on peut avoir une qualité des résultats plus ou moins optimale. On ne peut pas généraliser, car chaque récupération de données est unique. Un professionnel respectueux doit informer le client sur les risques encourus avant même de commencer la prestation. Voici quelques exemples où les résultats sont de très mauvaise qualité :

  • Un disque dur n'a aucun dysfonctionnement physique. L'utilisateur a supprimé des données depuis plusieurs mois et continue à utiliser le disque dur. Dans ce cas, on peut ne rien trouver, ou bien trouver les fichiers mais corrompus, ou encore, trouver juste une partie.
  • Si le disque dur est tombé et les plateaux sont rayés, il n'y a aucune possibilité de récupérer les données.
  • Dans le cas où le disque est en panne de Firmware dans ses parties irremplaçables, aucun moyen de récupérer le disque dur.
  • Le cryptage avec la perte du mot de passe anéantit toutes possibilités de récupérer les données du disque dur.
  • etc.