Une clé USB en panne devient une clé USB non reconnue, quelque soit la panne. Un cas de clé USB non reconnue en panne est un phénomène assez fréquent pour des raisons diverses et variées. Indépendamment de la panne, une clé USB non reconnue ne donne aucun accès aux données ou à l’arborescence des dossiers et des fichiers.

En principe, pour récupérer les données de clé USB non reconnue, il faut ces conditions  :

  • La clé USB doit être saine physiquement.
  • La clé USB doit contenir une partition.
  • Le système de fichiers de la clé doit être de type FAT (FAT16 ou FAT32).
  • Le système de fichiers doit être sain.
  • Le système d’exploitation doit reconnaitre et gérer le système de fichiers. Tous les systèmes d’exploitation gère parfaitement le système de fichiers FAT.
Voir Tarifs clé USB Contact

Causes de clé USB non reconnue

De ce qui précède, une clé USB non reconnue peut avoir une ou plusieurs causes simultanément. Le BIOS peut ne pas détecter la clé USB, ou bien de manière erronée. Voici une liste non exhaustives des causes rendant une clé USB non reconnue :

  • Dommages physiques ou mécaniques : comme par exemple une torsion ou arrachement du connecteur de la clé USB, destruction d’un composant, ou encore lorsque la puce mémoire de la clé USB est hors service. Dans tous ces cas le BIOS ne détecte pas la clé USB.
  • Si la clé est saine physiquement et électroniquement, et n’a aucun problème fonctionnelle, une corruption de la table de partition empêche toute reconnaissance et détection de la clé USB n’est pas reconnue. Par contre, la clé reste détectée dans le BIOS.
  • Également, une corruption dans le système de fichiers rend la clé USB non reconnue par le système d’exploitation.
    Aussi, si le système d’exploitation ne peut pas gérer le système de fichiers, la clé USB ne monte pas. Par conséquent, aucun accès aux données ne peut être possible.

Panne de clé USB non reconnue

De manière générale, dans l’objectif de récupération de données de clé USB non reconnue, on peut distinguer deux familles de pannes de clé USB illisible et problème de carte mémoire :

  1. Famille de panne logique de clé USB, ou de panne d’accès aux données : dans ce cas, la clef USB ou la carte mémoire restent fonctionnelles. Les données inaccessibles sont bien présentes dans la mémoire. Alors que l’utilisateur ne peut pas y accéder, comme si l’utilisateur est en face de cas de données perdues de clé USB illisible.
  2. Famille de panne physique de carte mémoire, panne matérielle de clé USB : dans cette famille de pannes physiques de clé USB, on peut trouver plusieurs types de pannes :
    • Une panne mécanique de clé USB (cassée) : cette panne peut se concrétiser par un connecteur cassé de clé USB, par une clé USB tordue, par la clé USB cassée en deux par exemple.
    • Une panne électronique de clé USB : comme lorsque la clé USB chauffe, ou un de ses composant électronique est défaillant, etc.
    • Une panne interne de la mémoire Flash de la clef USB et la carte mémoire : cette panne est souvent liée à l’usure ou bien aux défauts naturels de la puce mémoire Flash.

Récupérer une clé USB non reconnue

La récupération de données de clé USB non reconnue passe par plusieurs étapes dont la première est le diagnostic technique ayant pour objectif principal d’identifier la panne afin de cibler la bonne méthode de récupération de données.

Diagnostiquer une clé USB non reconnue

Le diagnostic d’une clé USB non reconnue consiste à déterminer si la clé souffre d’une panne matérielle (physique, mécanique, électronique) ou bien d’une panne logicielle (panne d’accès aux données). Pour cela, le diagnostic d’une clé USB non reconnue doit être au niveau matérielle, ou au niveau du BIOS.

A réception de la clé USB, un examen visuel permet de vérifier l’état du connecteur, notamment s’il est bien attaché et soudé à la carte mère de la clé USB. Si c’est le cas, il est important de ressouder le connecteur et vérifier le connecteur et la tension d’alimentation. Dans ce cas, la connexion de clé USB non reconnue sera possible. Si la clé surchauffe, il faut arrêter le diagnostic immédiatement au risque de détruire les composants électronique et/ou les puces mémoires. Sinon, on ouvre le gestionnaire des disque et on vérifie si la clé est bien détectée avec sa capacité réelle. Si oui, la clé souffre d’une panne logicielle et à traiter par un logiciel de récupération de données. Sinon, soit la puce mémoire est en cause, soit le microcontrôleur ou bien un des composants électroniques est en défaut de fonctionnement. A ce stade, seul un professionnel en récupération de données, avec des compétences pointues en électronique, peut traiter ce type de cas. Le schéma si-contre résume ces étapes de diagnostic de clé USB non reconnue.

diagnostic-de-clé-usb-non-reconnue

Récupération de données de clé USB non reconnue

Après le diagnostic, une clé USB non reconnue peut avoir une des deux familles de pannes :

  • Panne logicielle : dans ce cas un logiciel de récupération de données suffira pour analyser la clé et en extraire les données.
  • Panne matérielle : mécanique ou électronique.

Récupération de données de clé USB non reconnue en panne logicielle

Pour extraire les données d’une clé USB non reconnue en panne logicielle, ou bien pour récupérer les fichiers supprimés de clé USB, voici un mini guide :

  • Le choix d’un bon logiciel de récupération de données qui respecte l’arborescence et est capable de traiter le système de fichiers.
  • Clonage de la clé USB : cette étape est importante pour éviter le problème de secteurs défectueux d’une part et pour accélérer les analyses d’autre part.
  • Analyse du clone de la clé USB non reconnue : cette analyse doit prendre en compte les raisons de perte de données d’une part et les options du logiciel de récupération de données. Car un mauvais réglage peut aboutir à une récupération partielle de données.
  • Choix des données trouvées et extraction vers un support et emplacement sains.

Récupération de données de clé USB non reconnue en panne matérielle

En cas de clé USB morte, récupérer les données passe par une des trois méthodes :

  1. Réparer clé USB : suivant la panne de la clé USB HS, une solution de réparation électronique serait possible à la condition d’avoir des compétences et des équipements nécessaires.
  2. Transférer les puces mémoires sur une clé USB fonctionnelle et identique : sur une clé strictement identique, le transfert des puces est toujours la solution idéale.
  3. Lire les puces mémoire sur un lecteur externe et simuler les fonctions du micro contrôleur : cette solution de clé USB HS est la plus complexe car elle demande des équipements spécifiques et des compétences pointues.

Pour tous ces cas de clé USB HS, la solution ultime se trouve chez Diskeom, en termes de connaissance, compétences, équipements et savoir-faire.