Ce ne sont pas uniquement les disques durs qui peuvent tomber en panne et entraîner la perte de données. La récupération de données perdues concerne également la clé USB et la carte mémoire. Les supports de stockage à base de mémoire flash comme la clé USB n’échappent pas non à la panne. Ainsi, les dossiers enregistrés risquent une perte définitive, si aucune opération de récupération n’est menée à temps. Mais comment faut-il procéder pour récupérer des données perdues ?

clé usb cassée

Les pannes classiques chez les clés USB et les cartes mémoires

Les clés USB et les cartes mémoires, comme tout support de stockage, peuvent tomber en panne. Parmi les pannes classiques observées se retrouvent la panne de structure logique et la panne de structure physique. La première panne qui se rapporte à la structure logique peut toucher aussi bien l’arborescence que l’organisation de données. Cette situation se manifeste par une partition non reconnue ou encore par une disparition des données sans raison apparente.
Quant à la panne de la structure physique, elle peut toucher la structure imprimée ou l’un des composants électroniques du support de stockage. Parmi les problèmes rencontrés, on trouve le micro contrôleur en surchauffe, un connecteur cassé ou encore une puce mémoire inaccessible.

Comment intervient un professionnel de récupération de données ?

Pour procéder à la récupération de données perdues sur une clé USB ou une carte mémoire, il est conseillé de faire appel à un professionnel qualifié comme Diskeom. L’objectif ici est d’optimiser les chances de récupérer les données.

Dans le cas d’une panne logique, le recours à des logiciels de récupération performants s’impose. En effet, la non-reconnaissance du matériel par un PC peut provenir d’une infection virale. Avec un logiciel performant, il est possible d’isoler les données pour pouvoir les récupérer plus facilement. Par la suite, il suffit de formater la clé USB ou la carte mémoire afin qu’elle puisse de nouveau servir.

Quant à la panne matérielle, une intervention sur le circuit imprimé ou sur un ou plusieurs composants de la clé USB ou de la carte mémoire s’impose. Cette intervention réclame une parfaite maîtrise de l’électronique afin de prévenir le risque de perte définitive des données.
Ce qu’il faut savoir sur la récupération de données sur clé USB ou sur carte mémoire
Dans le cas d’une panne matérielle, même un professionnel qualifié comme Diskeom n’offre pas une garantie relative à la remise en état d’origine. En effet, pour le diagnostic, le démontage de la clé USB ou la carte mémoire est nécessaire. La remise à l'état initial ne peut pas être possible. L’objectif principal reste la récupération des données perdues.

Récupérer données perdues sur clé USB et sur carte mémoire : ce qu’il faut savoir
Étiqueté avec :