Lors d'une corruption du système de fichiers NTFS des données peuvent disparaitre. La question se pose sur la possibilité de récupération de données sur disque dur avec un système de fichier NTFS corrompu. Dans un précédent article, nous avons discuté l'idée de réparer un disque dur NTFS, mais on n'a pas abordé le problème de la récupération de données. Dans cet article, on essaie de répondre à cette demande de façon pertinente.

Données du disque disparues

Le dérèglement du sysytème de fichiers NTFS perturbe l'organisation des données. Dans l'exemple suivant, on constate une perte de données de l'ordre de 50 GO dans un dossier appelé "SPORT" (voir image ci-dessous). A l'origine, la quantité de données est de l'ordre de 51.3 GO.

Contenu reel disque ntfs

Pour une raison inexplicable, le dossier même ne fait que 546 MO (voir image ci-dessous). L'utilisateur assure qu'il ne s'agit absolument pas d'effacement volontaire ou par erreur de données.

Données disparues

Le test physique du disque nous confirme que le disque ne contient aucun secteur défectueux. Son état SMART est vérifié OK (voir image ci-dessous).

examen physique disque dur

Donc, l'hypothèse de corruption de la MFT (Master File Table) en raison de secteur défectueux ne peut pas être valide. Par conséquent, on pense que l'origine de la corruption de la MFT est purement logique, c'est à dire corruption du contenu des secteurs physiques conteneurs de la MFT.

Dans un précédent article, nous avons prouvé qu'une tentative de réparation du système de fichiers par les outils fournis par Microsoft ne permettent pas de retrouver les données disparues. Notamment, la commande en ligne "CHKDSK" ainsi que l'outil graphique de vérification et de réparation du disque dur.

La question qui se pose concerne la récupération de données de disque NTFS avec un système de fichiers corrompu.

Récupération de données de disque NTFS corrompu

Pour récupérer les données de disque dur avec un système de fichiers NTFS corrompu, l'utilisation d'un logiciel spécialisé est indispensable. Un logiciel gratuit ne peut pas résoudre le problème pour plusieurs raisons :

  1. Données en vrac et aucun respect de l'arborescence.
  2. Limitation du volume de données récupérées.
  3. Limitation de la taille de fichiers récupérées.
  4. Inadéquation avec le système de fichier du disque dur.

Choix de logiciel de récupération de données

Les logiciels de récupération de données sont très nombreuses sur le marché. Leur prix démarre à partir de 50€ et plus sans limitation. Un logiciel professionnel peut atteindre plusieurs centaines d'euros suivant la quantité de système de fichiers pris en charge. Pour optimiser le coût et l'obtention d'un résultat correct, nous conseillons le logiciel R-Studio ou R-Undelete pour NTFS. Le coût est relativement faible (de l'ordre de 50€) pour un usage personnel et non commercial.

Procédure de récupération de données de disque NTFS corrompu

Chaque logiciel de récupération de données a son propre mode d'emploi. Il suffit d'être habitué à l'outil informatique pour pouvoir récupérer un disque NTFS corrompu et ses données aisément. Nous attirons l'attention sur un certain nombre de règles à respecter pour une récupération de données réussie.

  • Avant de procéder à la récupération de données, il faut s'assurer que le disque dur est parfaitement fonctionnel et ne contient pas de secteurs défectueux. Sinon, l'opération devient interminable et on risque d'user le disque avant d'en arriver à bout.
  • Il faut que le logiciel de récupération de données soit capable de traiter le système de fichiers du disque dur. Il faut vérifier cette information dans les caractéristiques techniques du logiciel. Par exemple, pour récupérer les données d'un disque en NTFS, il faut que le logiciel puisse traiter ce système de fichiers. Sinon, un logiciel ne prenant pas en charge le NTFS pourrait trouver des fichiers mais en vrac. Par conséquent, l'arborescence ne sera pas respectée et prise en compte.
  • Il faut scanner le disque entièrement en approfondie afin de récupérer toutes les données, y compris les données perdues et effacées.
  • Enfin, ne jamais enregistrer les données trouvées sur le même disque. Sinon, le disque s'auto-corrompt et détruit ses propre données en cours de recherche.
  • Optionnellement, nous conseillons de créer une image (ou un clone) du disque traité en prévention d'un dysfonctionnement physique en cours de traitement. Notamment lorsqu'il s'agit d'un disque contenant un système d'exploitation.
Récupération de disque NTFS corrompu